Comment fabriquer un capteur de stationnement avec Arduino

L’un des avantages d’Arduino est que nous pouvons faire presque n’importe quoi avec cette technologie. La preuve en est dans cet article, oĂą nous Ă©numĂ©rerons les Ă©tapes de base nĂ©cessaires pour savoir comment fabriquer un capteur de stationnement avec cette technologie.

Les capteurs de stationnement sont devenus les compagnons de nombreux conducteurs et font dĂ©jĂ  partie de l’Ă©quipement de presque tous les nouveaux vĂ©hicules vendus aujourd’hui. Ces dispositifs sont chargĂ©s de faciliter la tâche de stationnement au conducteur, Ă©vitant ainsi les coups avec les vĂ©hicules qui sont garĂ©s dans l’espace oĂą nous allons laisser notre voiture, ainsi qu’avec d’autres obstacles tels que les clĂ´tures, les conteneurs, les bornes et tout autre.

L’avantage du capteur de stationnement, en ce qui concerne sa construction avec Arduino, est qu’il s’agit d’un produit relativement simple Ă  « fabriquer » et ne nĂ©cessitant pas de complications ou de dĂ©ploiements majeurs. En fait, vous trouverez probablement le processus d’installation de l’appareil plus complexe que son dĂ©veloppement Ă  l’aide de cette technologie. C’est ce que vous pourrez constater si vous continuez Ă  lire cet article, oĂą nous allons dĂ©tailler comment rĂ©aliser un modèle dont les performances sont similaires Ă  celles de la meilleur capteur de stationnement commerciaux que vous pouvez trouver.

1. Les composantes

La première chose que nous verrons, ce sont les composants nĂ©cessaires Ă  l’assemblage. Parmi elles, la plaque essentielle avec laquelle on assemble le système. Pour notre capteur de stationnement, nous allons utiliser la technologie des ultrasons, nous aurons donc besoin de certains de ces capteurs. Vous pouvez en utiliser un ou plusieurs, selon la complexitĂ© que vous souhaitez donner au projet, bien que nous recommandions d’en avoir au moins deux de chaque cĂ´tĂ©.

Nous aurons Ă©galement besoin d’un buzzer ou d’ampoules LED pour le système d’alerte. Vous pouvez choisir l’un des deux systèmes d’alerte ou les deux, en fonction de l’ampleur que vous souhaitez donner au projet. N’oubliez pas d’acheter un buzzer complet, qui intègre tous les Ă©lĂ©ments et avec lequel vous simplifierez le processus de montage ultĂ©rieur.

Enfin, nous aurons besoin des câbles Dupont habituels, pour relier l’ensemble du système, de 3 rĂ©sistances de 220 ohms, optionnelles mais recommandĂ©es, et aussi du PCB ou du Protoboard, avec lequel nous pourrons rendre le système permanent et le laisser montĂ© pour toujours.

2. Le régime de base

Le schĂ©ma de câblage du système est assez simple. Dans notre projet, nous allons utiliser trois lumières LED, semblables Ă  celles qu’utiliserait un système commercial, ainsi que le buzzer correspondant, pour combiner les signaux sonores et visuels. Ces feux seront verts, jaunes et rouges, chacun Ă©tant activĂ© en fonction de la distance que nous programmons dans le code. Ces LED sont connectĂ©es directement Ă  la carte mère et sont montĂ©es sur le support correspondant. Le mĂŞme processus de connexion est effectuĂ© pour le dispositif d’alerte, et le code peut Ă©galement ĂŞtre modifiĂ© pour ajuster l’intensitĂ© de l’alerte en fonction de la distance Ă  l’objet.

En ce qui concerne l’alimentation Ă©lectrique, puisque les plaques Arduino supportent la connexion de 12 volts offerte par les voitures actuelles, puisque c’est elle qui gĂ©nère la batterie, il n’y a aucun problème pour y Ă©tablir une connexion directe. Pour ce faire, nous pouvons simplifier le processus en connectant le câble d’alimentation au câble du feu de recul, qui est en fait le mĂŞme système que celui utilisĂ© dans les capteurs de stationnement classiques. Une solution simple qui rĂ©duit la nĂ©cessitĂ© de câbler le système au moteur, bien qu’il faille le câbler au tableau de bord pour fixer l’unitĂ© d’avertissement.

3. Programmation du système

Pour programmer le système, nous devrons dĂ©finir Ă  la fois les Ă©lĂ©ments intĂ©grĂ©s dans le système et leur comportement, de sorte que dans le croquis, nous dĂ©terminerons ce qu’est une distance de sĂ©curitĂ© pour nous, quand l’alerte normale commence et quand l’alerte d’arrĂŞt est activĂ©e, ce qui correspond aux 3 voyants LED que nous avons Ă©tablis prĂ©cĂ©demment. Il faudra Ă©galement dĂ©terminer le comportement des capteurs et dĂ©crire chacun des Ă©lĂ©ments connectĂ©s dans le système, selon un processus dĂ©jĂ  commun pour ceux qui sont amenĂ©s Ă  programmer en Arduino.

Comme il existe plusieurs exemples de programmation pour ce type de capteur de stationnement sur le rĂ©seau, nous n’entrerons pas beaucoup plus dans les dĂ©tails. En fait, il existe des codes qui, avec seulement 50 lignes de programme, peuvent faire fonctionner ces systèmes correctement, la simplicitĂ© est donc remarquable.

4. Essais et assemblage

Avant de commencer Ă  monter le système dans votre vĂ©hicule, il sera nĂ©cessaire de vĂ©rifier que tout fonctionne correctement. Ces tests doivent ĂŞtre effectuĂ©s chez nous, afin que nous puissions vĂ©rifier que la programmation est adĂ©quate et que la rĂ©ponse du système est celle dont nous avons besoin. Pour ce faire, il suffit de connecter les Ă©lĂ©ments, d’orienter les capteurs et de rapprocher les objets de ceux-ci pour vĂ©rifier que la rĂ©ponse obtenue est la bonne et que la programmation du système ne contient pas d’erreurs.

Une fois que cela aura Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ©, nous pourrons alors passer Ă  l’Ă©tape suivante, qui consiste Ă  monter le système sur le vĂ©hicule. Comme pour les capteurs de stationnement classiques, nous devrons placer l’unitĂ© de contrĂ´le dans la zone latĂ©rale du coffre, sous l’un des couvercles en plastique du coffre, en reliant la plaque de base Ă  la prise du feu de recul au moyen d’un connecteur. En ce qui concerne les capteurs, nous devrons probablement percer des trous dans le pare-chocs pour les placer et les fixer correctement. Il est essentiel que les capteurs soient en place, car une mauvaise orientation ou un positionnement Ă  une mauvaise hauteur peuvent entraĂ®ner des informations erronĂ©es. Une fois les capteurs installĂ©s, ils doivent ĂŞtre connectĂ©s Ă  la plaque, dans leurs Ă©lĂ©ments correspondants.

Pour installer l’unitĂ© d’information, nous devons faire passer le câblage par le bas du panneau de la porte conductrice. Nous ferons passer le câble par cette zone jusqu’Ă  la zone oĂą nous placerons ce panneau et le connecterons. Avant de remonter les panneaux, il est important de vĂ©rifier que tous les Ă©lĂ©ments fonctionnent Ă  nouveau correctement. Si tout fonctionne, il ne reste plus qu’Ă  remettre les panneaux en place et Ă  laisser votre capteur prĂŞt Ă  ĂŞtre garĂ©.